Festival de la Correspondance 2016

Du 5 au 10 juillet 2016

Thème: « lettres d’exils »

Pour la 21e édition du  Festival de la correspondance, à Grignan, (5 au 10 juillet), « Et si on s'écrivait! » invite l’auteur Max Lobe.


Programme

  • Samedi 9 juillet - 18h : Max Lobe lira des extraits de son ouvrage « 39, rue de Berne », Ed Zoé, dans la cour de la demeure des « Deux Terres », située près du Jardin de Mme de Sévigné.
  • Dimanche 10 juillet -12h : Rencontre littéraire à la Cour des Adhémar animée par Catherine Pont-Humbert.

Max Lobe

« 39, rue de Berne », un titre emprunté à une fameuse artère de Genève où cohabitent  filles de joie, dealers et autres marlous. C’est depuis la cellule de la prison de Champ-Dollon que Dipita, fils d’une prostituée africaine raconte la vie bigarrée de ce quartier des Pâquis. Le jeune homme découvre aussi la souffrance d’être à la fois noir et homosexuel.


Bio

Né en1986, à Douala en Afrique, Max Lobe a grandi dans une famille de 7 enfants. Il est arrivé en Suisse à l’âge de 18 ans et vit, aujourd’hui, à Genève.

Après des études de communication et de journalisme à Lugano, il obtient un master à l’Institut des Hautes Etudes en Administration Publique de Lausanne. Depuis quelques années, il se consacre pleinement à l’écriture et a déjà publié plusieurs ouvrages aux Editions Zoé.





Photo: Yvonne Böhler